Technologies

La Gendarmerie rappelle que publier des photos d’enfants peut être dangereux

Alors que des chaînes de publications sont apparues sur Facebook, la Gendarmerie lance un appel à la prudence en rappelant que publier des photos d’enfants sur internet peut être dangereux.

« Si tu es fière de tes enfants, poste 3 photos et nomine 10 de tes amies pour faire pareil ! » est le genre de message qui a récemment envahi Facebook. Il s’agit de chaînes de publications qui incitent les utilisateurs à publier des photos, notamment des photos d’enfants. La Gendarmerie nationale met en garde les parents contre ce genre de pratique sur le réseau social.

C’est en utilisant également Facebook que la Gendarmerie a tenu à mettre en garde contre la publication de photo de mineurs. Le message est simple, la publication d’images d’enfants sur internet n’est pas sans risque : « Nous vous rappelons que poster des photos de ses enfants sur Facebook n’est pas sans danger ! Il est important de protéger la vie privée des mineurs et leur image sur les réseaux sociaux ».

À l’instar de Gendarmerie de la Gironde, il est aussi conseillé de suivre les recommandations émises par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), à savoir d’utiliser les paramètres de confidentialité de son compte et de faire régulièrement le tri des photos mises en ligne.

Si partager des photos de ses enfants peut sembler anodin, il faut en effet garder à l’esprit qu’internet est le terrain de chasse des prédateurs sexuels. On a beau se dire que cela n’arrive qu’aux autres, cela finira tôt ou tard par concerner n’importe quelle personne qui n’a pas un minimum de prudence.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité