Technologie

Le bout du tunnel pour HTC ?

À nouveau profitable, HTC semble voir le bout du tunnel. L’important va être de confirmer.

HTC est à nouveau profitable au premier trimestre, après presque trois ans de pertes. Si le chemin a été long, le bout du tunnel semble à portée de main. Mais pour cela, il va valoir confirmer.

C’est ainsi que HTC vient de lancer la commercialisation de son nouveau One M9. Mais coincé entre Apple et Samsung sur le haut de gamme, et Xiaomi sur les appareils bon marché, la situation n’est pas si simple qu’il n’y paraît.

« En Europe, les cinq prochaines années devaient être stables. La croissance des ventes devrait être plus faible que l’évolution à la baisse du prix des smartphones », explique Mark Moons, directeur général Europe de l’Ouest d’HTC. Sur le vieux continent, « le Royaume-Uni est le plus gros marché d’HTC et la France, le pays qui croît le plus rapidement ».

Mais pour convaincre, HTC doit aussi trouver d’autres atouts. Sous l’égide de Cher Wang, la croissance va être cherchée au-delà des smartphones, dans monde des objets connectés.

C’est ainsi que HTC a récemment lancé un casque de réalité virtuelle et un bracelet connecté pour les sportifs, mais aussi une caméra embarquée type « GoPro ».

« Le smartphone devient une pièce maîtresse pour contrôler tous les objets autour de nous, notre maison, notre voiture », affirme Mark Moons.  « Les objets connectés ne totaliseront plus de 25% de nos revenus en Europe, contre à peu près rien aujourd’hui », ajoute-t-il.

Alors qu’Apple lance son Apple Watch, on peut craindre que les objets connectés soient le nouvel Eldorado de nombreuses entreprises. HTC devra donc persévérer et assurer sur la voie que l’entreprise semble s’être tracée.

Si cet article a captivé votre intérêt, vous trouverez certainement les prochains tout aussi passionnants. Assurez-vous de ne rien manquer en vous abonnant à linformatique.org sur Google News. Suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page