Technologie

Avec l’Illum, Lytro repousse encore plus loin les limites de prise de vue

Maintenant que de nombreux smartphones imitent la fonction de mise au point ajustable du premier modèle de Lytro, la startup propose l’Illum, un appareil qui repousse encore plus loin les limites de prise de vue.

Avec son premier appareil photo, la startup californienne Lytro a proposé un appareil capable d’effectuer une mise au point ajustable. Maintenant que de nombreux smartphones imitent cette fonction, Lytro sort l’Illum, un nouveau modèle qui repousse encore les limites de l’appareil plénoptique pour reprendre de l’avance sur la concurrence.

C’est grâce à un raccourcissement de la profondeur de champ que l’Illum permet de détacher plus franchement encore la zone nette d’un cliché. Pour ce faire, le Lytro Illum adopte un capteur au format 1 pouce de 40 megarays, ce qui permet de capter la direction des rayons de lumière, leur intensité et leur couleur, ce qui permet de modifier la mise au point après la prise de vue, mais aussi le point de vue !

Avec une ergonomie plus traditionnelle, l’Illum est fait d’aluminium et de magnésium. Il embarque deux bagues, une pour le zoom 8x (30-240 mm) avec une ouverture constante de f/2, l’autre pour la mise au point, deux molettes pour les modes d’exposition manuels et les habituels boutons. Équipé d’un écran tactile WVGA (800 x 480 pixels) de 4 pouces, il utilise également Android et se connecte par Wi-Fi.

Disponible à partir du mois de juillet directement auprès du fabricant, il sera proposé à 1600 dollars, ou 100 dollars de moins en précommande.

Si cet article a captivé votre intérêt, vous trouverez certainement les prochains tout aussi passionnants. Assurez-vous de ne rien manquer en vous abonnant à linformatique.org sur Google News. Suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page