Technologies

RapidShare : bridage du débit !

Pour décourager le piratage, RapidShare bride le débit des utilisateurs non payant.

La fermeture de Megaupload continue à faire des vagues dans le monde des sociétés d’hébergements. Après le sabordage de FileSonic le mois dernier, c’est à RapidShare d’annoncer des mesures tentant à éviter le piratage.

RapidShare, après avoir été dans le collimateur de la justice allemande il y a quelques années, a depuis lors entrepris une chasse aux contenus piratés. Dans cette optique et suite à la hausse du trafic engendrée par la fermeture des autres sites, la société suisse a mis en place une stricte limitation du débit aux utilisateurs non payants des fichiers stockés sur ses serveurs.

Pour les usagers qui souhaitent héberger gratuitement des contenus légitimes sur RapidShare, leur débit ne sera pas bridé s’ils acceptent de fournir leurs coordonnées personnelles et le type de fichier qu’ils désirent hébergé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité