Technologies

Il est désormais possible d’utiliser la version corse de Facebook

L’application Facebook est désormais disponible en 101 langues. Grâce au travail de traduction des bénévoles, elle est désormais disponible en corse.

Facebook a actuellement séduit 1,71 milliard d’utilisateurs dans le monde. Si le réseau social a attiré autant d’utilisateurs, c’est parce qu’il a su se mettre à leur portée. Pour conquérir le monde entier, l’application a été traduite en de nombreuses langues.

Après son anglais originel, l’application Facebook s’est ainsi peu à peu déclinée dans de nombreuses langues, devenant de plus en plus polyglotte pour séduire toujours plus d’utilisateurs. Cela a commencé par l’espagnol et l’allemand, ou encore le français depuis 2008. Après avoir déjà rendu disponible son appli en breton, elle est désormais disponible en corse.

C’est depuis ce vendredi 30 septembre que Facebook est disponible en 101 langues différentes, donc le corse. C’est grâce à quelque 2 000 bénévoles que les 25 000 termes de l’interface de l’application ont été traduits. Après être passé par le choix de la langue de l’interface dans les Paramètres, il est possible de voir afficher des termes comme « Mi piace » (« J’aime »), « commentu » (« commentaire ») ou « fa mottu » (« le poke »).

En même temps que la version en corse, Facebook propose désormais aussi une version en maltais et une version en peul, une langue parlée dans une vingtaine d’États africains. Il est bon de souligner que toutes les langues de Facebook ne sont pas forcément parlées dans le monde.

C’est par exemple le cas de la langue « Leet speak » qui est un système d’écriture dérivé de l’anglais qui consiste à remplacer un maximum de lettres par des chiffres, façon code informatique. Le fil d’actualité devient le « N00z F33d », l’accueil le « 127.0.0.1 » ou la modification du profil le « h4xx pr0f!13 ». Avec le latin par exemple, l’application est aussi utilisable avec les langues mortes. Plus futuristes, des geeks travaillent à la traduction en klingon (une langue fictive tirée de l’univers Star Trek). Il faut aussi mentionner le langage pirate qui transforme les « J’aime » en « Arrr ! », ou l’« English (Upside down) » qui retourne tous les termes tel un effet miroir.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité