19 milliards de dollars pour WhatsApp seraient-ils un prix très élevé ?

WhatsApp a été racheté par Facebook pour une Somme de 19 milliards de dollars, un montant jugé de « stratosphérique »et de très élevé par les experts malgré les avantages stratégiques que représente un tel deal pour le réseau social. On ne dirait peut être pas la même chose sachant que le géant du web, Google lui-même était intéressé par l’application. «Reste indépendante, c’est ce que tu as toujours voulu.

Facebook représente une réelle menace pour toi et le rejoindre pourrait avoir un impact majeur sur notre environnement pour les années à venir» a dit Google en s’adressant à WhatsApp, dans une tentative de séduire les créateurs de l’application qui compte aujourd’hui 450 millions d’abonnés, depuis son lancement en 2009.

Google aurait même fait une proposition à 10 milliards de dollars à WhatsApp selon une journaliste de CNN Fortune, une offre que Jan Koum, Créateur de l’application de messagerie très populaire, avait déclinée, avant que le PDG de Google Larry Pageaurait n’aille pour le rencontrer une dernière fois la semaine précédente. Or, le montant astronomique offert par son compétiteur, Facebook a été beaucoup plus convaincant.

Le réseau social n’aurait pas déversé une telle somme si ce n’était pas un gain géant sur son offensive sur le mobile qui ne fait que commencer. Et après l’officialisation de cette nouvelle union, quelle serait la prochaine étape pour Facebook ? Ou encore plus, leur rival serait-il suffisamment fort pour user de représailles ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPoste américaine : Steve Jobs sur un timbre
Article suivantInternet Explorer : Microsoft recommande l'installation d'un patch

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here