300 millions de dollars pour un nouveau câble entre les Etats-Unis et le Japon

Alors que onze câbles sous-marins relient déjà les États-Unis à l’Asie, un consortium prévoit d’en installer un douzième.

Ce sont déjà onze câbles sous-marins qui permettent d’acheminer les télécommunications entre les États-Unis et l’Asie. Alors que la majorité de ces liens passent déjà par le Japon, un douzième câble est prévu par un consortium.

Dans le cadre du projet Faster, China Mobile International et China Telecom Global (Chine), Global Transit (Malaisie), SingTel (Singapour), KDDI (Japon) et Google (États-Unis) prévoient d’investir 300 millions de dollars pour un câble sous-marin qui devrait fournir une capacité de 60 térabits par seconde.

Comme l’explique le communiqué officiel sur le projet Faster, ce sera le groupe japonais NEC qui sera en charge de fournir l’infrastructure.

Il est encore précisé que la mise en service de ce douzième câble est prévue pour le second trimestre 2016.

Google finance encore un câble entre les USA et le Japon
Google finance encore un câble entre les USA et le Japon

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNX 300h : Lexus va commercialiser un SUV haut de gamme hybride
Article suivantRéseaux sociaux : le raz de marée du hashtag #fatkini

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here