Moyennant 3 299 euros, les HoloLens de Microsoft sont disponibles en France

Les lunettes à réalité augmentée HoloLens de Microsoft sont désormais disponibles en France. Pour en profiter, il suffit de les commander au prix de 3 299 euros.

On a déjà beaucoup parlé des HoloLens, les lunettes à réalité augmentée développées par Microsoft. Pour l’heure, elles ne sont pas encore disponibles pour le grand public, elles sont uniquement disponibles sous la forme de kit de développement à destination des développeurs. Alors que ce kit n’était commercialisé qu’aux États-Unis et au Canada depuis mars dernier, ils sont désormais disponibles en Europe, y compris en France.

Moyennant 3 299 euros, les HoloLens de Microsoft sont disponibles en France

Les développeurs français qui souhaitent développer sur cette technologie peuvent donc dès à présent commander un kit de développement HoloLens. Il est important de souligner que son prix n’est pas donné vu qu’il est affiché à 3 299 euros.

Microsoft propose également ses HoloLens dans une édition « Commercial Suite » à destination des entreprises. Dans ce cas, le kit est affiché à plus de 5 000 euros.

En proposant ces deux offres autour des HoloLens, Microsoft cible les créateurs d’applications et les entreprises qui veulent tester les lunettes en tant qu’outil d’optimisation de la productivité. Dans un communiqué, Microsoft écrit d’ailleurs que : « Depuis le lancement de Microsoft HoloLens, de nombreux développeurs passionnés, ainsi que des entreprises de premier plan ont développé des expériences numériques révolutionnaires. Nous sommes d’ailleurs particulièrement impressionnés par la variété des scénarios d’usage qu’ils ont pu concevoir. Ensemble, nous n’avons fait qu’effleurer le champ des possibles de la réalité mixte et nous sommes impatients de voir cette dynamique s’étendre aux nouveaux marchés annoncés aujourd’hui. »

Votes
[Total : 3 votes en moyenne : 3.7]
PARTAGER
Article précédentExoMars 2016 : L’Europe est prête à trouver de la vie sur Mars
Article suivantToyota et Suzuki annoncent un éventuel rapprochement
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here