40 millions de dollars de plus pour les containers Open Source de Docker

Après avoir déjà levé 15 millions de dollars l’année dernière, la société Docker récidive en réussissant à lever 40 millions de dollars supplémentaires pour ses containers Open Source.

L’alternative aux machines virtuelles proposée par la société Docker continue à séduire les investisseurs. Après avoir déjà levé 15 millions de dollars l’année dernière, ce sont 40 millions de dollars supplémentaires qui ont été levés cette fois, principalement auprès du fonds Sequoia et d’investisseurs historiques. Grâce à cette nouvelle levée de fond, Docker est désormais valorisé à près de 400 millions de dollars.

Il faut dire que le succès de Docker se comprend vu que Google, Red Hat ou encore Microsoft s’intéressent à sa solution de containers Open Source, une alternative aux machines virtuelles qui est d’ailleurs déjà implémentée dans certaines distributions Linux.

Le principe des containers Open Source de Docker est de ne prendre en compte que le code nécessaire à une application, ce qui permet de manipuler un container indépendamment de la plateforme système à partir de laquelle l’application a été lancée.

Containers Open Source : Docker lève 40 millions de dollars

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAvec l’Eolab, Renault affiche une consommation de 1 litre au 100 km
Article suivantNASA : du retard dans la traque des astéroïdes dangereux

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here