4G : Free Mobile fait le forcing pour installer de nouvelles antennes

Au cours du mois de janvier, Free Mobile a mis en service 327 antennes supplémentaires, ce qui est nettement plus que les autres opérateurs français.

Comme le prouve les derniers chiffres de l’ANFR, Free Mobile fait le forcing pour installer de nouvelles antennes 4G. Entre le 1er janvier et le 1er février, l’opérateur a en effet mis en service 327 antennes pour le très haut débit mobile. Sur la même période, Numericable-SFR n’a procédé qu’à 122 mises en service, Orange 74 et Bouygues Telecom 46.

Si Free Mobile affiche une croissance conséquente, il faut tout de même relativiser les chiffres. En effet, les besoins des opérateurs historiques et du dernier venu ne sont pas les mêmes. Avec respectivement 6 996 et 6 499 antennes, les besoins d’Orange et Bouygues Telecom ne sont pas les mêmes que Free Mobile que ne compte pour le moment que 2 426 sites.

Il est par ailleurs à préciser que l’ARCEP a donné son feu vert à Free Mobile pour utiliser la bande des 1 800 MHz pour sa 4G à partir du 1er janvier, mais qu’aucune antenne de ce type n’a pour le moment été mise en service.

Alors que Numericable-SFR totalise 2 962 antennes 4G en service, Free Mobile pourrait prochainement talonner l’opérateur s’il continue son forcing alors qu’il est toujours le dernier de la classe pour le moment.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft : de nouveaux composants .NET passent en open source
Article suivantSamsung : un Galaxy S6 et un S6 Edge ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here