5G : en test dès 2017, commercialisée à partir de 2020

Alors que la France en est encore à balbutier sa 4G, la Corée du Sud est déjà en plein chantier sur la future 5G.

En matière de technologie des télécommunications, il ne faut plus véritablement de fier à l’Europe qui est à la traine par rapport aux États-Unis ou à l’Asie. Pour la Corée du Sud, un des pays les plus connectés au monde, le développement des technologies de télécommunication est d’ailleurs synonyme de croissance.

Si la 2G a aidé à la croissance de la Corée du Sud dans les années 1990, puis la 3G dans les années 2000 et maintenant la 4G, il est impératif de déjà penser à la 5G pour demain… et c’est ainsi que le gouvernement coréen vient d’annoncer son projet de réseau de cinquième génération.

C’est dans ce sens que le ministère de la Science coréen a annoncé ce mercredi que 1,1 milliard d’euros seront alloués à un projet de mise en place d’un réseau 5G. Selon le planning, un réseau de teste devrait être disponible dès 2017 alors que sa disponibilité commerciale le sera à partir de 2020.

Pour concevoir, ce réseau de cinquième génération, au moins mille fois plus rapide que l’actuelle 4G, la Corée du Sud compte sur le concours des opérateurs locaux (SK Telecom, Korea Telecom, etc.), mais aussi des constructeurs de terminaux mobiles (Samsung, LG, etc.).

Et en France, à quand la… 4G pour tous ? Eh oui, il faut malheureusement rester à l’échelle de nos ambitions actuelles.

La Corée du Sud a les yeux rivés sur la 5G
La Corée du Sud a les yeux rivés sur la 5G

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWhatsApp vs. Twitter : 430 millions d'utilisateurs actifs contre 218 millions
Article suivantDonnées privées : l'Europe prône l'exemplarité contre Google, mais omet de sanctionner

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. « En matière de technologie des télécommunications, il ne faut plus véritablement de fier à l’Europe qui est à la traine par rapport aux États-Unis ou à l’Asie. »

    Les téléphones 5g sortirons qu’en 2020. L’intérêt d’avoir un réseau 5G ???

    Au US la 4G est a 100 dollars.

    Donc non on est pas en retard sur les US et la Corée du Sud, on développe juste les services qui serviront au grand public.

  2. Mais C’est trop simple de dire ça, avec la 5G il n’y aura plus besoin de box internet ! On pourra se connecter avec une connexion mille fois supérieur à la fibre (environ la puissance de la 4g soit 100–>150 Mbit/s ou 18.75 Mo/s) Avec n’importe quel appareil connecté avec une puce 5G, Ordinateur portables, voitures, téléphones, tablettes, montres, lunettes, et des choses que l’on a pas encore imaginé !

  3. « La 5G doit répondre à l’enjeu de l’explosion de la consommation data qui sera multipliée par 10 entre 2013 et 2019 (par 9 en Europe de l’Ouest) pour atteindre le chiffre record de 10 exaoctets. »

    Et au minimum, 50% de ce trafic sera utilisé pour la consultation de vidéos YouTube et autres. C’est beau le progrès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here