9 médias proposent des « articles instantanés » sur Facebook

Depuis ce mercredi, 9 médias proposent des « articles instantanés » dans l’application mobile Facebook.

La rumeur circulait que Facebook voulait publier des contenus en provenance de médias. C’est désormais chose faite, le service « articles instantanés » est désormais disponible, depuis ce mercredi.

Alors que les utilisateurs de Facebook étaient déjà habitués à partager, aimer ou lire des contenus de médias par le biais du réseau social, ceux-ci sont désormais directement intégrés via un nouveau format inauguré ce mercredi.

Baptisé « articles instantanés », ce nouveau format s’ouvre quasi immédiatement dans son application pour smartphones et tablettes.

Pour ces « Articles instantanés », Facebook s’est associé avec neuf médias partenaires : le New York Times, BuzzFeed, National Geographic, The Atlantic et NBC aux États-Unis, la BBC et le Guardian au Royaume-Uni, ainsi que Bild et Spiegel en Allemagne. Le service arrivera par la suite dans d’autres pays. Des discussions dans ce sens sont déjà en cours en France.

Les « Articles instantanés », hébergés directement par Facebook, sont personnalisés selon les codes de chaque partenaire. Ils occupent toute la largeur de l’écran, intègrent du texte, des images, des galeries photo, des vidéos ou de l’audio. Quelques fonctions spéciales sont prévues, comme des cartes pour localiser l’information.

Il est possible de suivre la page publique des auteurs, et bien évidemment de partager l’information sur Messenger, ou par email, Twitter et Pinterest.

« Nous savons construire de bonnes applications », explique Mike Matas, en charge du design des « Articles instantanés ». « Les éditeurs sont davantage habitués à publier sur le web. Nous souhaitons leur donner des outils pour s’améliorer ».

Alors que l’intention de Facebook est certainement bonne, il est bon de souligner que le réseau social s’aventure sur un terrain miné. En effet, à l’instar du conflit qui oppose les médias en Google, les relations entre les médias et les groupes technologiques sont tendues avec en toile de fond des accusations de pillage de la presse.

À ce sujet, Facebook affirme avoir une approche différente en permettant aux médias de gérer eux-mêmes les publicités affichées sur leurs articles, et donc d’en récupérer l’intégralité des revenus.

En fait, le but de Facebook est que les utilisateurs restent plus longtemps au sein de l’application, donc exposé à un plus grand nombre de publicités.

Il est à souligner que les « Articles instantanés » sont une démarche volontaire des médias. Ce sont eux qui décident de rejoindre le réseau social.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSnap Me Up : un selfie pour désactiver le réveil
Article suivantSkype Translator : disponible pour tous les utilisateurs de Windows 8.1 et 10
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here