Absoberu-T : lorsque la réalité virtuelle s’invite sur vos T-Shirt

Pourquoi un T-Shirt ne s’animerait-il pas lorsqu’on le photographie avec un smartphone ? C’est grâce à la réalité virtuelle que ce phénomène vestimentaire envahi le Japon, et certainement prochainement le reste du monde.

Mettre de la réalité virtuelle dans un T-shirt, le concept est simple. Il suffit d’inscrire sur le vêtement un motif quelconque identifiable par une petite application de votre smartphone. Le fait que cette application détecte le signe lors de la prise d’une photo ajoute à l’image réelle une superposition d’animations virtuelles choisies dans une bibliothèque.

Signifiant littéralement « T-shirt avec lequel on peut jouer », le concept de l’Absoberu-T a été développé le groupe de publicité nippon Dentsu. La marque Beams va d’ailleurs proposer ses cinq premiers Absoberu -T.

Pour les Japonais qui sont grands amateurs de tenues vestimentaires décalées, ces Absoberu-T seront une occasion inespérée pour que son vêtement s’anime, bien évidemment selon les codes du « kawaï » avec un gros cœur rose ou des animaux mignons qui surgissent littéralement du T-shirt. Si l’engouement est quasiment certain au Japon, en sera-t-il de même sous nos latitudes ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMy Xperia : l’équivalent du « Find My Phone » selon Sony
Article suivantElectronic Arts : l’avenir prend la direction de la mobilité
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here