Alienware Area-51 : la convergence entre puissance et design

Comment décrire l’Area-51 d’Alienware ? Simplement comme un ordinateur au design futuriste et à la puissance phénoménale.

Pour Alienware, la filiale de Dell spécialisée dans les ordinateurs orientés vers les jeux vidéo, rien n’a été dévoilé depuis 2009. Il aura fallu tout ce temps pour tout repenser à partir de zéro afin de pouvoir présenter l’Area-51.

Avec son look futuriste triangulaire, l’Area-51 optimise la gestion thermique des composants tout en apportant un design futuriste. D’une ergonomie très bien pensée, un panneau frontal permet un accès facile, alors que les entrées latérales sont larges, ce qui offre de grandes possibilités de mise à jour matérielle.

Si les amateurs de design seront comblés par l’Area-51, il sera de même pour les adeptes de jeux vidéo vu que l’ordinateur est équipé d’un processeur hexa ou octo-core i7 Extreme overclocké avec la nouvelle puce Intel X99, de 32 Go de RAM DDR4 à 2 133 MHz, ou encore d’une carte graphique permettant d’afficher une définition impressionnante de 11 520 x 2 160 pixels sur un maximum de trois écrans Ultra HD.

Si Alienware propose un véritable ordinateur extraterrestre avec son Area-51, il faut tout de même préciser que son tarif sera certainement proportionnel à ses performances hors du commun. À ce sujet, le tarif et la disponibilité de l’Area-51 sont à venir.

centauri-cooling-animation

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentGuerre des brevets : Orange attaque Free
Article suivantNokia : le service de cartographie Here s’invite sur les Galaxy de Samsung

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here