Altice – Free – Bouygues : le vaudeville des télécoms français continue

Le feuilleton des télécoms français est en train de vivre un nouvel épisode avec l’annonce que Numericable, respectivement Altice, serait intéressée par le rachat de Bouygues. Ce énième rebondissement transforme l’histoire en véritable vaudeville.

Le fait que Numericable rachète SFR n’est qu’un épisode du feuilleton des télécoms français. On a aussi eu droit à Orange qui rachète Bouygues Telecom, puis Free, puis plus personnes et maintenant Numericable qui de positionne qui repreneur intéressé. Ce chassé-croisé témoigne parfaitement de l’effervescence qui règne sur le marché français.

Là où le feuilleton devient un véritable vaudeville, c’est que pour que ce énième épisode aboutisse, il faudrait qu’Altice et Free se liguent pour convaincre l’ARCEP, un scénario parfaitement possible hormis le fait que Patrick Drahi, le patron d’Altice, et Xavier Niel, son homologue de Free, se détestent cordialement ! À cela, il faut bien évidemment ajouter que Martin Bouygues ne serait officiellement pas vendeur !

À cela, il faut encore ajouter que, pour parvenir à ses fins, Numericable devrait accepter d’importantes concessions, notamment en cédant d’importants lots é Free. Le hic supplémentaire est que le trublion est désormais nettement moins intéressé que ses antennes couvriront 75% de la population d’ici la fin de l’année.

Bref, sauf un nouveau retournement de situation, ce qui est bien évidemment possible, la situation actuelle à quatre opérateurs pourrait encore durer un certain temps. Mais comme tout bon vaudeville, rien n’empêche une surprise de dernière minute à n’importe quel moment.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité