Amazon : un rachat de Double Helix qui rime avec console de jeu

Alors que les rumeurs évoquant une console de jeu signée Amazon vont et viennent, le rachat du studio de jeu Double Helix Games tente à prouver un réel intérêt pour le monde du jeu.

Même si des rumeurs évoquent depuis longtemps l’intention d’Amazon de vouloir lancer une console de jeu sous Android, rien de concret n’a jusqu’à maintenant pointé le bout de son nez. Enfin, si, maintenant que le géant de l’e-Commerce a annoncé l’acquisition du studio Double Helix Games, l’intérêt pour le monde du jeu semble certain du côté d’Amazon.

En attendant cette hypothétique console, il est bon de rappeler que le studio Double Helix Games est à l’origine de nombreux jeux pour PS2, PS3, Ps4, PSP, Wii, Nintendo DS, Xbox 360, Xbox One ou encore Windows, par exemple des titres comme Battleship, Green Lantern, G.I. Joe, Killer Instinct ou Strider.

Alors qu’Amazon a déjà diversifié ses activités avec ses liseuses numériques de sa gamme Kindle, en rachetant l’exclusivité VOD de la série TV Extant pour du streaming, et maintenant un studio de jeu, qu’est-ce qui empêche Amazon de proposer une console de jeu, cela semblerait en tout cas relativement logique.

Amazon met un pied dans le jeu vidéo en achetant le studio Double Helix
Amazon met un pied dans le jeu vidéo en achetant le studio Double Helix

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentOrange lance Le Bloc, un mini-projecteur connecté
Article suivantSony : lourde perte = restructuration drastique

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here