Android : 20 000 applis dissimulent un malware coriace, dont Facebook, Twitter ou Snapchat

Google a beau faire tout ce qu’il peut pour éradiquer les applications qui menacent les appareils fonctionnant sous Android, il en existe toujours des nuisibles. C’est le cas de ce nouveau malware qui se dissimule derrière plus de 20 000 applis, notamment des très populaires comme les réseaux sociaux Facebook, Twitter ou Snapchat.

La sécurité est un souci majeur pour Google. C’est pour cette raison que, depuis quelques mois, la firme de Mountain View fait de grands efforts pour que les applications pirates, virus, malware et autres logiciels malveillants soient éradiqués de la boutique Play Store. Malgré cela, il y en aura toujours quelques-uns qui vont réussir à passer et à faire des dégâts.

C’est justement le cas d’un malware apparu ce weekend. Il s’agit d’un logiciel malveillant qui affiche de nombreuses publicités à l’écran, mais surtout, envoie vers des sites de téléchargement qui proposent d’autres applications infectées au téléchargement.

Le pire dans tout cela, ce n’est pas qu’il s’agit « que » d’un malware de plus, c’est qu’il se dissimule derrière plus de 20 000 applications Android, y compris des applis aussi connues que les réseaux sociaux Facebook, Twitter ou Snapchat.

Un malware particulièrement tenace

Tout aussi inquiétant, ce malware est particulièrement tenace, vu sa faculté de se cacher derrière d’autres applications, mais aussi par le fait qu’il est difficile à éliminer. En effet, les moyens simples sont inopérants contre lui !

Selon les experts de Lookout Security, qui ont découvert ce malware, la seule solution à ce jour pour éradiquer ce logiciel malveillant consiste à remplacer la mémoire de son terminal. Vous l’aurez compris, mieux ne faut pas être infecté.

Encore et toujours passé par le Play Store

Pas envie d’être infecté par ce malware ? Rien de plus simple. Il suffit simplement de télécharger des applications uniquement et seulement depuis le Play Store de Google. En effet, aucune appli infectée n’a été repérée dans la boutique.

Ce malware démontre une nouvelle fois qu’il est très important de vérifier la source des applications que l’on télécharge et installe sur son smartphone. Après, cela peut être galère à s’en débarrasser.

Est-ce que ce malware remet en doute votre confiance dans la sécurité d’Android ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentYouTube : « Part Timers », une sitcom gratuite de Smosh
Article suivantiPad Pro : en vente à partir de ce mercredi 11 novembre

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here