Apple : un iPad Air 2 et un iPad Mini 3, mais quoi d’autre ?

Alors qu’il était supposé que de nouveaux iPad soient présentés par Apple ce jeudi soir, on sait désormais de manière certaine que cela sera le cas. La question est de savoir quels seront les autres produits qui seront présentés lors de cette keynote. apple-event

Il était depuis longtemps supposé qu’Apple profiterait d’un événement au mois d’octobre pour dévoiler ses nouveaux iPad. Grâce à une fuite sur l’iTunes Store, on sait désormais qu’il s’agira d’un iPad Air 2 et d’un iPad Mini 3, tous les deux équipés d’un lecteur d’empreintes digitales Touch ID.

Alors que la présentation doit débuter sur le coup de 19 heures, heure de Paris, la question qui se pose désormais est de savoir qu’est qu’Apple compte présenter d’autre ? Hormis ces deux nouvelles tablettes, l’auditorium de Cupertino pourrait servir à officialiser plusieurs autres produits.

Pour commencer, iOS 8.1 pourrait être officialisé, une mise à jour importante vu qu’elle devrait activer l’Apple Pay. Cette annonce pourrait d’ailleurs être couplée au lancement du service aux États-Unis.

Alors qu’OS X Yosemite existe depuis plusieurs semaines en version Golden Master, préfinale, il est aussi fort possible que le lancement de la nouvelle version du système d’exploitation d’Apple soit annoncé.

Le lancement de cette nouvelle version d’OS X pourrait d’ailleurs être couplé à la présentation de nouveaux Mac, notamment un iMac 27 pouces équipé d’un écran Retina.

Sur la base de l’énigmatique phrase « It’s been way too long » (« Ça fait trop longtemps »), Apple pourrait profiter de cette keynote pour présenter la mise à jour de produits plus anciens. Cela pourrait par exemple concerner le Mac Mini qui n’a pas évolué depuis 2012, ou encore l’Apple TV et l’iPod Touch qui n’ont également pas évolué depuis un certain temps.

Avec un tel contenu possible, le programme de la keynote d’Apple risque d’être très bien fourni.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLiberté d’internet : les Français favorables à plus de contrôles
Article suivantFacebook livre les préférences littéraires de ses utilisateurs

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here