Apple : le procès contre Samsung riche d’enseignements

La bataille juridique qui se déroule actuellement entre Apple et Samsung à propos de prétendues usurpations de brevets est une mine d’information à propos du processus de développement d’Apple.

Les dépositions à la barre des employés d’Apple sont un trésor d’information sur le processus de développement de l’une des sociétés les plus efficaces en la matière au monde. Les photos des différents prototypes qui circulent sur le web sont déjà un témoignage des différentes recherches menées, mais les témoignages ajoutent les raisons des différentes évolutions et des choix effectués.

Ainsi, mercredi, le premier témoin d’Apple s’est présenté à la barre : le designer Christopher Stringer. Il explique au jury que le groupe de design industriel d’Apple est composé de 16 personnes « maniaques » qui partagent toutes le but singulier de « imaginer des produits qui n’existent pas pour les mener à la vie ». « C’est ce que nous avons fait », ajoute-t-il.

On apprend ainsi que l’idée initiale était de faire un iPhone en verre travaillé, mais que, en raison des coûts trop élevés, cette solution avait été abandonnée.

Grâce aux questions, respectivement aux réponses données par le témoin, on découvre également l’interaction entre la production et le design, le test et le design, etc. ainsi, les tests de chute ont eu un impact sur le design, mais aussi les tests de télécommunication, tout comme le confort d’utilisation de l’appareil.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook : réussite de son pari écologique
Article suivantWhatsApp : gros soucis de sécurité

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here