Apple : les nouvelles rumeurs sur les prochains iDevice

Les semaines se suivent et se ressemblent avec son lot de rumeurs sur les prochains iDevice que sont l’iPhone 5 et l’éventuel iPad Mini 7.

Le site Digitimes persiste en parlant une nouvelle fois de l’iPad 7 pouces. Non satisfait d’avoir affirmé son existence, le site dévoile maintenant quelques détails technologiques. À commencer par l’écran de l’iPad Mini qui ne serait plus en verre comme pour les versions précédentes, mais serait un écran G/F2, soit un écran vitre film.

Un choix qui pourrait s’avérer stratégique, car en plus de réduire l’épaisseur de la tablette, il devrait permettre une réduction significative des coûts de production et du prix de vente qui devrait être compris entre 200$ et 300$.

Connaissant la politique d’Apple, l’adoption d’une telle technologie dont la réactivité est plus que moyenne, cette révélation laisse un arrière-goût de scepticisme. Toutefois, Digitimes prétend qu’Apple serait parvenu à améliorer la technologie GF/2. À suivre…

À propos de l’iPhone 5, c’est Korea Times qui apporte de l’eau au moulin en affirmant qu’Apple pourrait équiper son prochain smartphone d’un écran flexible signé Samsung.

A priori, il devrait s’agir d’une extrapolation des dernières déclarations de Kwon Oh hyun, Vice-Président de Samsung, qui avait déclaré avoir reçu d’importantes commandes de la part de grosses entreprises pour son dernier écran.

Difficile de savoir si ces rumeurs les plus folles à propos des prochains iDevice ont un fond de véracité ou pas, mais, une chose est certaine, le buzz est bien vrai !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTwitter : chaque semaine une sélection de tweets
Article suivantGoogle : son moteur de recherche intègre la notion de contexte
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here