Apple Pay : déjà plusieurs couacs

Lancer un service tel qu’Apple Pay à l’échelle d’un pays de la taille des États-Unis n’est pas une sinécure, c’est ainsi que des premiers couacs ont déjà été enregistrés. Apple Pay : les premiers couacs...

Le lancement d’Apple Pay aux États-Unis ne se passe pas aussi bien que prévu. Plusieurs couacs ont déjà été signalés depuis l’ouverture du service, le 20 octobre dernier.

Bloomberg indique par exemple qu’un millier de transactions auraient été facturées à deux reprises pour des clients de Bank of Amercia. Les clients auraient été remboursés.

The Verge signale de son côté des dysfonctionnements au niveau de l’affichage des cartes de paiement enregistrées dans le smartphone. Alors que la carte est bien stockée, sa prévisualisation affiche une mauvaise carte.

Il est encore fait mention que certaines cartes, délivrées par des banques partenaires d’Apple Pay, ne sont pas reconnues par le service et ne peuvent pas être enregistrées dans l’iPhone.

Même si Apple Pay enregistre plusieurs couacs, leurs impacts semblent plutôt limités alors que lancer un tel service à l’échelle d’un pays de la taille des États-Unis n’est pas une sinécure. Ce qui signifie que le lancement d’Apple Pay ne se déroule pas aussi bien que prévu, mais tout de même globalement d’une manière satisfaisante sans bug majeur.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentQualité de service : SFR s’explique…
Article suivantHP plancherait sur un PC multifonction embarquant un scanner 3D et un projecteur

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here