Apple : rétrospectives 2013

Que s’est-il passé pour Apple en 2013 ? Comme à l’accoutumée, l’année écoulée a été riche en événements pour la firme à la pomme avec de nouveaux produits qui assurent sa santé financière.

Alors qu’Apple doit faire face à une forte concurrence sur tous ses créneaux de marché, la firme de Cupertino réussi une nouvelle fois à tirer son épingle du jeu en 2013.

Tout d’abord, avec iOS 7, l’iPhone 5S, l’iPhone 5C, les nouveaux Mac Pro, l’OS C Mavericks, l’iPad Mini, l’iPad Air ou encore le MacBook Pro, Apple démontre que sa gamme de produits est toujours aussi vivante.

Si, à l’instar des PC, les ventes d’ordinateurs à la pomme sont en recul sur l’année écoulée, les appareils mobiles se portent plutôt bien.

Ce sont par exemple 150 millions de smartphones Apple qui ont été vendus en 2013, dont 33,8 millions d’iPhone uniquement lors du dernier trimestre, soit une hausse de 26% par rapport à la même période de 2012. La tendance est d’ailleurs la même pour les iPad, avec 14,1 millions de tablettes écoulées sur le dernier trimestre pour un total annuel de 71 millions d’unités.

Au niveau des points de vente, Apple a ouvert ou rénové 49 Apple Store, pour un total de 416 boutiques dans le Monde.

À tous ces résultats positifs, il ne faut pas oublier de citer les téléchargements qui autant toujours autant le vent en poupe vu que 60 milliards de téléchargements ont été enregistrés pour 16 milliards de dollars de revenu annuel.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHigh-tech : ce qu’il faut retenir de 2013
Article suivantQu’est ce qu’un langage de programmation côté serveur ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here