Apple Watch : une autonomie d’une journée ?

Alors que le sujet de l’autonomie de l’Apple Watch a pour le moment chaque fois été dégagé en touche, Tim Cook vient de déclarer que « Nous pensons que vous devrez la recharger tous les jours, durant la nuit ». apple-watch-autonomie-dune-journee

Depuis la présentation de l’Apple Watch, début septembre, les deux seules réelles questions au sujet de la smartwatch à la pomme étaient de connaitre sa date de sortie exacte et surtout son autonomie. En effet, depuis cette annonce la question de sa durée d’utilisation sans recharge a savamment été dégagée en touche.

C’est à l’occasion d’une conférence technologique organisée par le Wall Street Journal que Tim Cook donne enfin une réponse à cette interrogation : « Nous pensons que vous devrez la recharger tous les jours, durant la nuit ».

En annonçant que l’Apple Watch devrait probablement être rechargée toutes les nuits, le patron de la marque à la pomme ne se mouille pas trop par rapport à la concurrence en restant plutôt évasif sur la question même s’il s’agit déjà d’un élément de réponse.

Car ce qu’omet de dire Tim Cook, c’est, ce rythme de recharge quotidienne s’apparente à quel usage ? Est-ce que l’Apple Watch aura une autonomie d’une journée dans un usage normal, ou soutenu ? C’est là que le bât blesse, car les marques concurrentes sont confrontées au même problème, si ce n’est qu’elles parlent d’une autonomie de deux jours en utilisation normale, d’une journée en cas d’usage soutenu !

Il est par ailleurs tout autant possible que Tim Cook cherche à gagner du temps en restant évasif, pour que les ingénieurs d’Apple puissent encore améliorer certains points, dont l’autonomie.

Au final, malgré ce que vient de dire le CEO d’Apple, la question de l’autonomie de l’Apple Watch restera un mystère tant que les premiers tests n’auront pas été réalisés.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentExploration spatiale : la NASA publie les plus célèbres sons
Article suivantCivilization : Beyond Earth : êtes-vous prêt à faire des choix stratégiques ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here