Apple Watch : lancement dans moins d’une semaine

Sept mois après sa présentation, l’Apple Watch sera commercialisée. Un événement très attendu vu qu’il s’agit de la première nouvelle catégorie de produits depuis le décès de Steve Jobs.

La dernière catégorie de produits lancés par Apple est l’iPad, une catégorie lancée il y a cinq ans par Steve Jobs en personne. L’emblématique fondateur de la marque à la pomme n’étant désormais plus là, la sortie de l’Apple Watch est très attendue.

En effet, depuis sa présentation le 9 septembre dernier, tout le monde attend impatiemment la commercialisation de la première montre connectée d’Apple. C’est après sept mois d’attente, le 10 avril, que la commercialisation de cette nouvelle catégorie de produits sera lancée.

Avec son feuilleton de lancement savamment orchestré, Apple compte visiblement tout faire pour que ce lancement soit un succès commercial. Alors que les lancements de l’iPhone et de l’iPad avaient créé de véritables séismes, qu’en sera-t-il de l’Apple Watch ?

Cela sera certainement autre chose vu qu’Apple n’est cette fois pas le premier sur le marché. De plus, une montre est avant tout un accessoire de mode, ce qui nécessite une autre approche. On ne vend en effet pas la même chose une montre en or à 18 000 euros et un smartphone à 1 000 euros.

C’est pour cette raison qu’Apple va aussi cibler le monder de la mode et du luxe, notamment en s’offrant un corner géant aux Galeries Lafayette Haussmann et une place de choix chez Colette, mais aussi chez Selfridge’s à Londres, chez Isetan à Tokyo.

Dans un premier temps, du 10 au 24 avril, il sera inutile de croire pouvoir acheter une Apple Watch. Elles ne seront disponibles qu’à la présentation, pour continuer à faire parler d’elle. Pour l’essayer, il faut prendre rendez-vous sur internet avec un démonstrateur. La durée du rendez-vous accordé dépendra du modèle envisagé : dix minutes maximum pour l’Apple Watch Sport vendue entre 399 et 499 euros, et une heure pour la Watch Edition proposée entre 11 000 et 18000 euros. Il ne faut pas croire que le personnel se laissera duper avec un rendez-vous pris dans une catégorie supérieure que celle visée pour disposer de plus de temps.

Ce passage obligé par un Genius s’explique aussi par le fait que l’Apple Watch nécessite une petite aide à la prise en main, un passage donc obligé pour valoriser le produit et dévoiler ses subtilités.

Un autre défi pour Apple est qu’il existe 38 combinaisons possibles de boîtiers et de bracelets, un choix qui n’est pas habituel pour la marque à la pomme. Il faudra apprendre à gérer ce choix, ce qui est une raison pour laquelle tout le personnel d’Apple est déjà formé depuis un certain temps.

Alors que les précommandes, en boutiques et sur internet, seront ouvertes depuis le 10 avril, il faudra ensuite patienter jusqu’au 24 avril pour enfin pouvoir réellement obtenir son Apple Watch, ce qui sera verticalement le moment crucial de son lancement commercial face aux produits concurrents représentés par les montres de Samsung, LG, Sony, Motorola, ou encore Pebble.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentG4 : LG divulgue quelques informations
Article suivantCERN : le LHC a redémarré pour une deuxième phase d’exploitation

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here