Ashley Madison : mise en ligne des données de 32 millions de comptes !

The Impact Team, le groupe de hacker qui a piraté le site de rencontres adultères Ashley Madison, a mis en ligne 9,7 Go de données, soit des données liées à 32 millions de comptes.

C’est à la mi-juillet que des hackers ont affirmé avoir piraté les serveurs du site de rencontres adultères Ashley Madison. The Impact Team a revendiqué cette cyberattaque et exigé la fermeture du site pour ne pas divulguer les données volées.

Alors qu’Ashley Madison se présente comme étant le leader mondial des rencontres extraconjugales, le communiqué des pirates dénonçait à la fois le principe du site en lui-même, ainsi que ses utilisateurs qui sont qualifiés de « salauds » et de « menteurs ». Les pirates reprochent également au site d’avoir menti à ses utilisateurs en proposant une option payante pour qu’ils puissent effacer toutes leurs données du site, une opération de suppression qui ne serait en réalité pas effectuée.

Dans son communiqué, The Impact Team exigeait également la fermeture d’un autre site, Established Men, appartenant au groupe qu’Ashley Madison, un site accusé de proposer de « la prostitution/trafic d’êtres humains pour que des hommes riches s’achètent du sexe ».

Vu qu’Ashley Madison ne semble pas avoir accepté les revendications du groupe de pirates, The Impact Team a donc mis en ligne pas moins de 9,7 Go de données, soit des données personnelles liées à quelque 32 millions de comptes. Les données en question ont été mises en ligne sur plusieurs services de téléchargement.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDes charniers qui révèlent des massacres collectifs en Europe à la préhistoire
Article suivantLes comètes : sources de mort et de vie pour la Terre ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here