Audi dévoile en avant-première sa nouvelle R8 Competition

Alors que c’est à l’occasion du salon de Los Angeles qu’Audi dévoilera officiellement sa nouvelle R8 Competition, la marque aux quatre anneaux dévoile son nouveau bolide en avant-première. audi-devoile-en-premiere-nouvelle-r8-competition

L’actuelle R8 Competition est en passe de quitter la scène sportive. Ce départ n’est pas définitif vu que le nouveau modèle se profile déjà à l’horizon. C’est en effet à l’occasion du salon de Los Angeles, qui se tiendra durant la deuxième quinzaine du mois de novembre, qu’Audi doit officiellement dévoiler la nouvelle génération de R8 Competition, la plus puissante jamais produite.

C’est en avant-première que le constructeur automobile aux quatre anneaux dévoile son nouveau bolide.

Fabriquée à 60 exemplaires, uniquement pour les États-Unis, cette nouvelle R8 Competition embarque un V10 5,2 litres atmosphérique, ce qui donne une puissance de 578 ch au bolide, soit une vitesse de pointe annoncée à 199 mph (320 km/h) pour une accélération de 0 à 60 mph (96 km/h) de 3,2 secondes. Il est à noter que seule une boîte S-tronic à sept rapports est proposée alors que la transmission est intégrale.

Du point de vue design, la R8 Competition puise son inspiration de la R8 LMS Ultra. La fibre de carbone est omniprésente, notamment au niveau de l’aileron arrière, de la coque des rétroviseurs, des lames latérales, du spoiler avant et du diffuseur arrière.

Il est à souligner que les acheteurs peuvent spécifier leurs propres couleurs intérieurs et extérieurs parmi une longue liste. Dernier point, les commandes seront ouvertes en novembre pour des livraisons à partir du début de l’année prochaine, bien évidemment avant la reprise des compétitions.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHonor 4X : Huawei sort une phablette 64-bit
Article suivantInformatique : Activité suspecte à la Maison-Blanche

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here