Audi : le TT clubsport turbo joue les voitures de course

Avec sa carrosserie bodybuildée et son 5 cylindres de 600 chevaux, le TT clubsport turbo jouera à la voiture de course lors du Wörthersee Tour.

Le TT clubsport turbo d’Audi sera certainement l’une des grosses attractions du Wörthersee Tour, la grand-messe autrichienne du tuning. Il faut dire que la voiture a de quoi marquer les esprits avec sa carrosserie bodybuildée et son 5 cylindres de 600 chevaux.

Avec de telles caractéristiques, ce coupé TT semble carrément être en mesure de venir titiller sa majesté la R8.

Pour arriver à obtenir l’extraordinaire puissance spécifique de 240 ch/l du 5-cylindres de 2,5 litres, les motoristes allemands ont utilisé un principe de suralimentation inédit, c’est-à-dire coupler un compresseur à entraînement électrique avec un gros turbocompresseur. Grâce à l’entraînement électrique, le compresseur dope le couple de 200 Nm à bas régime, couple qui culmine ensuite à 650 Nm entre 3 000 et 7 000 tr/mn. De cette manière, la réponse devient instantanée, tel un moteur atmosphérique de forte cylindrée. Ensuite, le gros turbocompresseur prend le relais pour fournir 600 chevaux à haut régime. Baptisée biturbo électrique, cette technologie gomme totalement le fameux temps de réponse.

Il est inutile de préciser que la transmission intégrale quattro est de rigueur. Plus original, ce le TT clubsport turbo a droit à une boîte à vitesses manuelle à 6 rapports.
Pour ce bolide, Audi annonce le 0 à 100 km/h en 3,6 secondes et une vitesse de pointe de 310 km/h.

Label Clubsport oblige, la performance passe également par une masse réduite. Ce prototype deux places ne pèserait que 1 396 kg à sec. Pour l’équilibre des masses, l’embrayage multidisque est implanté sur l’essieu arrière.

D’inspiration course, les suspensions et le proéminent aileron arrière sont réglables manuellement.

Alors que ce concept restera à l’état de prototype, son innovant système de suralimentation sera quant à lui utilisé en série, en l’occurrence sur le V6 Diesel TDI.

L'impressionnant aileron arrière provient de l'Audi Sport TT Cup.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentL’université de Miami se dote du plus grand simulateur d’ouragan au monde
Article suivantAvec sa Bandit, TomTom veut révolutionner le marché des actioncams

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here