Automobiles : les 10 meilleures ventes de 2014

Maintenant que l’année 2014 s’est achevée, il est temps de faire le bilan des voitures qui se sont le mieux vendues en France l’année dernière.

Quelles sont les voitures qui ont marqué le marché français en 104, c’est-à-dire les modèles qui se sont le mieux vendus l’année dernière ?

La présence des citadines Renault Clio et Peugeot 208 au somme de ce classement n’est pas une réelle surprise. La montée en puissance des mini crossovers, les Renault Captur et Peugeot 2008, est un peu plus surprenante même si cela dénote bien l’évolution de ce marché, une progression qui se fait un peu au détriment des traditionnelles compactes.

Il est bon de constater que les monospaces compacts résistent à l’arrivée des crossovers, même si la vieillissante Renault Mégane n’occupe que la neuvième position, loin derrière la fraiche Peugeot 308.

Plus loin dans ce classement, on trouve la Polo, le Dacia Duster, le Peugeot 3008, la Golf et le Qashqai.

Sortie il y a seulement 4 mois, la troisième génération de Twingo occupe déjà le 29e rang, une position qui devrait s’améliorer en 2015.

Le classement Top-10 2014 est le suivant :

1. Renault Clio IV (105 182 immatriculations, 5,9 % de part de marché)
2. Peugeot 208 ( 83 965, 4,7 %)
3. Renault Captur (62 985, 3,5 %)
4. Peugeot 308 (60 842, 3,4 %)
5. Citroën C3 (59 627, 3,3 %)
6. Peugeot 2008 (54 161, 3 ,0%)
7. Renault Scénic (49 068, 2,7 %)
8. Citroën C4 Picasso (45 339, 2,5 %)
9. Renault Mégane (44 791, 2,5 %)
10. Dacia Sandero (44 357, 2,5 %)

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSNCF : un appel d’offres pour le Wi-Fi dans le TGV
Article suivantNouvel An : SnapChat s’affiche sur Times Square

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

5 Commentaires

  1. Qu’est-ce qu’il y a de glorieux à mettre 50 000 euros voire plus dans une voiture en plus à crédit ? Et si encore c’était pour ne pas polluer ou pour avoir des voitures plus sûres je ne dis pas (airbags piétons sur le capot, vitesse limitée par le GPS, transmission de la position en cas d’accident, etc.), mais votre haut de gamme c’est rouler dans un salon en cuir à plus de 200 km/h sur des routes bientôt limitées à 80 sur nationale et 110 sur autoroute… La marge dans l’automobile elle existe, des sociétés comme Google l’ont compris, et ce n’est pas en faisant des voitures de sports pour encore plus de pollution et de morts.

  2. D’accord avec Gabriel, ce classement ne reflète pas la tendance « particulier ». Pourquoi ne la faites-vous pas?
    Peur d’un déclassement de « l’ordre » existant »?

  3. Euh, la plupart de ces voitures sont des voitures imatriculee en premier par des loueurs et ensuite les flottes de vehicules, specialement les Clios, 208, 308, C3.
    Ce serait bien de voir quel part les particuliers representent dans chaque modele, car la, les chiffres changeraient radicalement de place !

  4. Pas tres glorieux comme autos. il n y a aucune voiture de moyenne gamme ni haut. cela n est pas heureux pour les marques qui tirent leurs croissances et marges par tous les modeles sauf ceux la car tres petites marges. la répression tuera l auto comme l écologie aussi!l emploi va encore régresser dans ce secteur.

  5. NEUF de ces voitures sont plus coûteuses qu’une Renault Zoé électrique, l’exception étant la Dacia dont le prix est justement le principal argument de vente. Pourtant AU MOINS un tiers (les premières places sont des citadines) des acheteurs disposent d’un parking ou d’un garage (pour recharger la nuit) et ne feront jamais plus de 200 km en ville dans la journée (ou 150 km en péri-urbain). Pire, au moins les deux tiers de ces voitures sont des diesels qui rouleront en ville, sur de petits trajets moteurs froids, soit ce qu’il y a de pire coté pollution. Alors inutile de vous plaindre que vos villes soient polluées, cancers, malades respiratoires, allergies, etc. Inutile non plus de vous plaindre du bruit… Le pire c’est que vous ne vous en rendez probablement plus compte, moi je vis à la campagne (à 50 km d’une grosse ville), lorsque je vais en ville je vois la différence, ça pue, ça pique les yeux, les gens autours de moi ont tous l’air malades, les enfants de mes amis en ville sont malades, etc. Tout ça pour le plaisir de faire vrom vrom ? Pour le plaisir de se dire qu’on peut partir à 5 dans une citadine en vacances une fois par an après 10 heures de routes bouchons compris ? Et encore, beaucoup d’acheteur ont deux voitures, dont une qui ne part jamais en vacances. Moi je roule électrique depuis 2009 et pour les vacances selon la destination je prends le train (éventuellement l’avion) puis les transports en commun (Barcelone, Londres, etc.) ou je loue une voiture à destination.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here