Autorité de la concurrence : le rachat de SFR passé au microscope

Ce n’est pas une surprise que l’Autorité de la concurrence annonce que le rachat de SFR par Altice/Numericable sera méticuleusement passé au microscope pour un examen approfondi et contradictoire.

Si Vivendi et Altice/Numericable se sont mis d’accord au sujet du rachat de SFR, rien ne pourra se concrétiser sans le feu vert de l’Autorité de la concurrence. À ce sujet, son président Bruno Lasserre vient d’annoncer qu’un examen approfondi et contradictoire sera mené par ses services.

Pour ce faire, le dossier sera soumis à un examen méticuleux qui prévoit notamment une procédure contradictoire qui permettra aux parties de réagir, mais aussi de tests du marché.

Si cette procédure pour ralentir le processus de rachat SFR, l’Autorité de la concurrence précise que le délai de son intervention dépendra grandement de la diligence des parties à notifier l’opération mai aussi à fournir tous les éléments du dossier.

Dans ce sens, la balle est actuellement dans le camp d’Altice/Numericable vu que le dossier n’a pas encore été notifié à l’Autorité à l’heure actuelle.

Si la procédure est donc pour le moment en attente, Martin Bouygues est pour sa part déjà sorti de sa réserve en lançant différentes accusations, notamment contre Vivendi et son président, Jean-René Fourtou.

En l’état actuel, sans connaitre la décision finale de l’Autorité de la concurrence, tous les experts consultés considèrent que cette acquisition est la solution qui présente le moins de risques en matière de concurrence vu que les activités de SFR et Numericable sont complémentaires.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité