Avec « Brillo », Google aurait l’intention de s’attaquer aux objets connectés

Selon les rumeurs, Google aurait l’intention de s’attaquer aux objets connectés en proposant « Brillo », un nouveau système d’exploitation spécialement adapté.

C’est par le biais du journal The Information que la rumeur concernant « Brillo », un nouveau système d’exploitation dédié aux objets connectés développé par Google, circule. Il serait bien évidemment associé à Android.

Alors qu’un système d’exploitation mobile normal a besoin de 512 Mo de RAM pour fonctionner, « Brillo » ne nécessitera que 32 ou 64 Mo de mémoire vive. De fait, ce système d’exploitation doit être léger, efficace et consommé peu de ressources.

Pour autant que l’information concernant « Brillo » s’avère véridique, Google pourrait profiter de sa conférence développeurs I/O de cette fin de semaine pour le présenter.

Il faudra aussi savoir si « Brillo » restera le nom de ce système d’exploitation ou s’il ne va pas hériter d’un nom lié à Android, car Google voudra certainement profiter de la renommée du robot vert.

Alors que de nombreuses entreprises et startups tentent de se positionner sur le marché émergeant des objets connectés, ce marché intéresse donc aussi Google, mais pas seulement. En effet, Microsoft a dévoilé les différentes versions de Windows 10, dont une édition spécialement conçue pour les objets connectés.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle souligne la faiblesse des questions secrètes
Article suivantJony Ive promu Chief Design Officer d’Apple

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here