Bac 2015 séries L et ES : les sujets d’Histoire-Géo imparfaits …

Des erreurs ont été relevées dans l’épreuve d’histoire-géographie. Cet impair a fait l’objet d’un communiqué du ministère de l’Éducation nationale stipulant qu’il n’y avait aucune gravité ni d’impact pouvant défavoriser les candidats.

Ce sont deux professeurs, selon le journal « Le Monde », enseignant respectivement à Paris et Béziers et membres de l’association des professeurs « les Clionautes » qui sont derrière la découverte du pot aux roses !

Quelles erreurs relevées dans le sujet d’histoire-géo ?

Le sujet de l’épreuve porte sur le contexte de la puissance des USA à l’échelle mondiale dans les années 1960 ; la première erreur relevée concerne la légende d’une photo intégrée dans le sujet, montrant un astronaute américain saluant le drapeau américain sur la lune. Cet astronaute présenté dans l’épreuve comme étant Buzz Aldrin qui accompagnait Neil Amstrong de la mission Apollo 11 (en 1969) est en réalité Eugène Cernan astronaute de la mission Apollo 17 et qui fut d’ailleurs le dernier homme à avoir marché sur la lune et c’était … en 1972.

La seconde imperfection relevée par les enseignants dans la même épreuve, concerne cette fois-ci une chanson du groupe américain Country Joe and the Fish. Ce morceau qui critiquait la guerre au Vietnam est déclinée dans le sujet comme étant une chanson composée en 1969 et qu’elle avait été interdite aux États-Unis. Faux ! rétorquent nos valeureux enseignants, d’abord la chanson n’a jamais été interdite et en plus elle n’a pas été chantée pour la première fois en 1969, mais le 45 tours était déjà écouté depuis … 1965, c’est-à-dire 4 ans auparavant.

Pour le corps enseignant, ces impairs n’honorent pas le ministère de l’Éducation nationale, ce dernier au contraire estimant que ces erreurs sont minimes eu égard au fait qu’elles n’empêchent pas une compréhension par les élèves du sujet posé. Oui peut-être, mais il y a lieu d’être plus vigilant les prochaines fois et que la chaine de vérification des contenus de sujets soit plus efficiente…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle corrige des failles de sécurité de son navigateur Chrome
Article suivantMission Rosetta : jusqu’en septembre 2016

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here