Bandit Action Camera : une première caméra sportive numérique GPS signée TomTom

TomTom est plutôt connu pour ses outils de navigation. Cela ne l’empêche pas de dévoiler sa première caméra numérique GPS.

Jusqu’à pas si longtemps, GoPro dominait largement le marché des « action-cam ». Mais depuis peu, la concurrence a commencé à s’intéresser à ce marché très porteur. Le dernier en date est TomTom qui vient de lancer sur le marché sa Bandit Action Camera.

« Nous savons que la plus grande frustration des personnes qui possèdent une caméra d’action aujourd’hui est le temps et les efforts nécessaires au montage », a expliqué Corinne Vigreux, cofondatrice de TomTom Consumer. « Avec TomTom Bandit nous avons réduit le processus de montage des quelques heures à quelques minutes ». Pour cause, la Bandit Action Camera intègre un serveur média qui permet d’éviter le téléchargement des archives sur son ordinateur pour les monter. Le processus créatif est réalisé directement sur la caméra et son application pour smartphone dédiée.

La caméra embarque aussi des capteurs de mouvement GPS qui recherchent et marquent les meilleurs moments des vidéos en fonction de la vitesse, de l’altitude, et de l’accélération. Il est aussi possible de sélectionner ces moments à la main. Grâce à la fonction « Shake », qui consiste simplement à secouer l’appareil, il est possible de rapidement se débarrasser des archives superflues ou des moments les moins intenses de ses vidéos pour ne garder que ceux qui ont été marqués.

Autre atout de la Bandit Action Camera, elle est capable de filmer avec une définition Ultra HD.

Alors que la caméra est aussi dotée d’un grand-angle et d’une batterie longue durée, l’ajout d’un simple accessoire (en option) sur l’objectif permet de rendre l’appareil entièrement étanche jusqu’à 50 mètres de profondeur.

TomTom annonce que sa Bandit Action Camera sera en vente à partir du mois de mai au prix de 429 euros.

Alors que TomTom est surtout connue pour ses outils de navigation, sa caméra pourrait vient faire de l’ombre à GoPro.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSFR : du Maroc à Madagascar
Article suivantXperia C4 : Sony dévoile un nouveau selfiephone
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here