Batman Arkham Knight : faire régner l’ordre dans un Gotham immense et sombre

Disponible depuis le 23 juin, « Batman Arkham Knight » vous fera découvrir un Gotham immense et sombre où il faudra rétablir l’ordre.

Développé par Rocksteady et édité par Warner Bros, « Batman Arkham Knight » est disponible sur PS4 et Xbox One depuis le 23 juin. Pour ce dernier opus de la saga Arkham, les concepteurs du jeu ont su donner un côté très sombre, tant dans la ville de Gotham abandonnée par ses habitants qu’au niveau de la plus célèbre des chauves-souris.

Dès les premières minutes, on comprend que Batman souffre d’hallucinations qui prennent la forme du plus célèbre de ses ennemis : le Joker.

L’immense ville de Gotham est plus sombre que jamais et fourmille de délinquants et autres voyous, sans oublier les super-vilains. Avec des particularités et effets de lumières pour chaque quartier, la ville est franchement réussie d’un point de vue graphique que cela soit à bord de la Batmobile ou sur les toits en se déplaçant furtivement à l’aide d’un grappin, la ville sera belle à visiter.

Le gameplay de « Batman Arkham Knight » regroupe plusieurs phases, les déplacements, mais aussi des scènes de combat avec les ennemis, des attaques par les airs, sans oublier les gadgets. L’expérience la plus déconcertante sera certainement l’utilisation de la Batmobile en tant tank !

À cela, il faut ajouter des cinématiques qui plongent le joueur véritablement dans le scénario.

Au final, « Batman Arkham Knight » est un jeu très sombre qui vous procurera certainement un grand plaisir à jouer.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFallout 4 : une vidéo qui révèle différentes séquences de gameplay
Article suivantApple : pas d’iPhone 6S en version 16 Go ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here