Bic Tab : une tablette à usage scolaire

Les sociétés Bic et Intel se sont associées pour concevoir la Bic Tab, une tablette numérique à l’usage des écoles.

Bic se diversifie avec l’e-learning. En effet, après avoir lancé les briquets, les stylos, les rasoirs ou encore les téléphones mobiles, Bic a présenté hier à Paris sa Bic Tab, une tablette pour les écoles primaires (de la grande section de maternelle jusqu’au CM2).

Fruit de deux et demi de préparation en collaboration avec Intel, le géant américain des processeurs, Bic propose une solution globale regroupant sous la dénomination Bic Education, des ardoises à écran tactile, un serveur, un ordinateur portable et un logiciel de conception des supports de cours.

La tablette intègre un écran tactile couleur de 10,1 pouces incassable et peut supporter sans dommage une chute de la hauteur d’un bureau. Elle intègre également un stylet en plastique pour l’apprentissage de l’écriture.

L’enseignant utilise de son côté un PC portable qui communique sans fil, via un serveur, avec les tablettes de la classe afin de proposer des exercices ou de corriger leurs réponses. Les élèves pourront également accéder à Internet, mais seulement sous le contrôle de l’enseignant.

« C’est parce que nous avons eu des retours d’expérience très positifs que nous avons décidé de lancer cette offre dès maintenant », a indiqué Billy Salha lors de la présentation de Bic Education en avançant que la solution a été testée durant l’année scolaire 2011/2012.

« La solution sera proposée avec quelques centaines d’exercices, mais également avec un logiciel qui permettra aux enseignants de rapidement et facilement concevoir des travaux adaptés à leurs cours », ajoute le directeur de Bic Europe.

Reste maintenant plus qu’à convaincre les communes qui détiennent les cordons de la bourse pour acheter cette solution qui est proposée entre 6 000 et 20 000 euros, selon le nombre d’ardoises (entre 6 et 30). L’offre inclut différents services, comme l’installation, le support téléphonique, etc.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiOS 6 Maps : que choisir en remplacement ?
Article suivantTablettes Xperia : Sony contraint de suspendre leurs ventes !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here