Bientôt plus de produits Apple en Russie ?

Est-ce qu’Apple ne pourra bientôt plus vendre ses produits en Russie ? C’est la menace que fait planer une nouvelle loi, un texte qui n’a absolument rien à voir avec l’homosexualité de Tim Cook.

En avouant publiquement son homosexualité, Tim Cook ne s’est pas fait que des amis en Russie. Malgré la montée aux barricades de certains politiciens, cet aveu ne devrait pas trop perturber les ventes d’Apple dans le pays, la Russie qui est un important marché pour la marque à la pomme.

Il en va tout autrement avec une nouvelle loi, qui vient à peine d’être adoptée par le parlement russe. Selon ce nouveau texte, il sera interdit de stocker des données de citoyens russes hors du pays, une loi qui entrera en application le 1er janvier 2015, une loi qui concerne autant les constructeurs que les services de stockage en ligne.

Alors que ses systèmes d’exploitation OS X et iOS d’appuient sur l’iCloud, cette loi risque d’interdire la commercialisation de nouveaux appareils.

La solution n’est pourtant pas sans issue, il suffirait à Apple de se mettre en conformité avec la loi russe, par exemple en construisant un centre de données en Russie. Le hic est que le temps presse, mais aussi le fait de savoir si une telle initiative suffira à satisfaire les autorités russes.

Il est à souligner que cette loi ne vise bien évidemment pas qu’Apple. Google, Microsoft et les autres sont bien évidemment confrontés au même problème.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentProblème de mémoire pour l’iPhone 6 Plus 128 Go ?
Article suivantB2B : Microsoft préparerait de nouvelles tablettes Surface

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here