Blackberry : restructuration en pleine crise

Dans l’espoir de redresser la barre, BlackBerry restructure sa direction.

Rien ne va plus pour le groupe canadien Research in Motion (RMI), le fabriquant des BlackBerry. Le groupe termine une année noire par un nouveau trimestre dans le rouge.

Jeudi dernier, la direction annonce la démission du cofondateur Jim Balsillie qui présidait le conseil d’administration. Il avait déjà abandonné en janvier dernier le rôle de co-PDG, tout comme Mike Lazaridis, au profit de Thorsten Heins.

Sous l’impulsion du nouveau PDG, la direction va entamer une révision globale de sa stratégie afin de maximiser la valeur pour ses actionnaires alors que la valeur de l’action du groupe a fondu de près de 80%. RIM souffre du retard du lancement du BlackBerry 10 et de l’échec commercial de sa tablette PlayBook.

Dans ce contexte morose, Thorsten Heins a également annoncé les départs de deux autres poids lourds de la société : David Yach, responsable du développement des technologies, et de Jim Rowan, chargé des opérations internationales.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle Chrome : la version 18 encore plus performante…
Article suivantSFR : bientôt sa 4G

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here