BMW : aperçu de la Série 6 version 2015

C’est au Detroit Motor Show, le mois prochain, que la nouvelle Série 6 sera officiellement présentée. Voici déjà un aperçu de la nouvelle voiture de BMW.

La Série 6 version 2015 n’est qu’un restylage du modèle actuel. De fait, les changements apportés par BMW sont relativement mineurs.

L’avant de la Série 6 s’actualise avec une calandre qui passe de dix à neuf lames, des phares qui deviennent plus anguleux et à la technologie Adaptive Full-LED, alors que le parechoc inférieur a été remanié pour accueillir de nouveaux phares antibrouillards à LED.
Alors que le pilier des rétroviseurs devient plus aérodynamique, l’arrière reçoit des feux arrière redessinés, des tuyaux d’échappement plus larges et quelques pièces de finition supplémentaires.

L’aspect extérieur reçoit également de nouveaux modèles de jantes en alliage et des coloris supplémentaires.

BMW n’a apporté aucune modification au niveau de la motorisation. C’est ainsi que le 3,0 litres 6 cylindres essence 320 chevaux de la 640i, le 4,4 litres V8 essence 450 chevaux de la 650i, le 3,0 litres 6 cylindres diesel 313 chevaux de la 640d, et au sommet le 4,4 litres V8 560 chevaux des versions M6 seront toujours d’actualité.

L’habitacle gagne l’éclairage LED aux pieds et dans la boîte à gants, un écran tactile de dernière génération.

Pour finir, la Série inaugure un paquet visuel appelé Black Accent qui ajoute des garnitures brillantes autour des grilles de radiateur, noir brillant pour les tuyaux d’échappement et des jantes spécifiques de 19 pouces, alors que l’intérieur est retapé en cuir Nappa avec des garnitures en bois Fineline Brown.

Prévue à partir du printemps prochain, cette Série 6 édition 2015 devrait rester aux mêmes prix.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHyundai reste encore discret sur son i20 Coupé
Article suivanti20 : Hyundai Motorsport prépare déjà la saison WRC 2015

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here