Accueil » Économie » Bombardier sabre dans ses effectifs : 7 500 emplois à la trappe !
Bombardier a décidé de supprimer 7 500 emplois dans le monde entier

Bombardier sabre dans ses effectifs : 7 500 emplois à la trappe !

Une seconde restructuration majeure de Bombardier va sabrer 7 500 emplois dans les effectifs du constructeur d’avions et de trains. Le monde entier est concerné.

En février dernier, le constructeur d’avions et de trains Bombardier avait annoncé une restructuration majeure agrémentée de la suppression de 7 000 emplois. L’entreprise vient de remettre ça en annonçant une seconde restructuration majeure, accompagnée cette fois de la disparition de 7 500 postes de travail.

L’entreprise justifie sa décision en expliquant que son intention est de réduire ses coûts dans le cadre de son plan de redressement mis en place l’année dernière pour augmenter sa profitabilité et sa compétitivité d’ici 2020.

Le détail des suppressions d’emploi n’a pas encore été donné. On sait que près de 2 000 postes vont disparaitre au Canada, dont 1 500 au Québec. Au total, deux tiers des postes touchés se trouvent dans le secteur ferroviaire de la société et concerneront les usines dans le monde entier pour les deux ans à venir. L’usine de Bombardier de Crespin, dans le nord de la France, devrait malheureusement être concernée par cette mesure.

Grâce à cette mesure, Bombardier estime pouvoir économiser jusqu’à 300 millions de dollars d’ici la fin de 2018. « Même si ces décisions sont difficiles, nous les prenons afin de bâtir un avenir solide pour Bombardier. Nous continuons à regarder notre structure de coûts, qui est très élevée », a expliqué Alain Bellemare, le président et chef de la direction.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]

Ça pourrait vous intéresser

L'aéroport d'Orly victime d'une panne à cause de Windows 3.1

Orly : des avions cloués au sol à cause de Windows… 3.1 !

À cause d’une panne informatique, des avions ont été cloués au sol le 7 novembre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *