« Buy Now » : Twitter teste un bouton d’achat immédiat

Alors que la monétisation des utilisateurs est une priorité qui induit le recours à la publicité, l’étape ultime est bien évidemment l’achat. Dans cette optique, Twitter est en train de tester un bouton « Buy Now » pour faire des achats immédiats.

Si Twitter et les autres réseaux sociaux proposent de la publicité à leurs utilisateurs, c’est bien évidemment pour les monétiser auprès des annonceurs. Pourtant, cette publicité n’est pas le but ultime, celui-ci étant bien évidemment de pouvoir conclure une vente. En effet, une pub qui ne fait pas vendre ne sert pas à grand-chose.

De fait, bien évidemment dans le but de favoriser la concrétisation de cet acte d’achat, l’idée est de simplifier la vie des utilisateurs. Ce que fait la publicité en proposant des produits « idéaux » selon le profil de la personne, mais ce qu’est sensé également faire le nouveau bouton « Buy Now ».

Actuellement en phase de test, ce bouton « Buy Now » (« Achat immédiat »), vise bien évidemment à faciliter l’acte d’achat de l’utilisateur, donc de le monétiser encore plus.

C’est par le site Re/code qu’on apprend que ce bouton est actuellement en test pour des articles proposés par la boutique en ligne Fancy. Son but est qu’il suffise d’un seul clic pour placer un article dans son panier, pour bien évidemment l’acheter par la suite.

En proposant ce bouton « Buy Now », Twitter offrirait tous les outils de monétisations de ses utilisateurs, de la publicité à l’acte d’achat, une sérieuse plus-value à faire valoir auprès des annonceurs et des cybermarchands.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDes appareils mis en veille très énergivores
Article suivantRéseaux sociaux : Emoj.li arrive pour ne parler qu’avec des émoticônes
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here