Câbles sous-marins : Google va les protéger des requins

Les câbles sous-marins de fibre optique sont sous la menace des séismes, des éboulements sous-marins, des opérations de chalutage, etc. sont des attaques de requins. Google compte les renforcer par du kevlar.

La vie d’u câble sous-marin n’est pas de tout repos avec les menaces de séismes, d’éboulements sous-marins, d’opérations de chalutage en eaux profondes, etc. des menaces auxquelles il faut encore ajouter les attaques de requins.

Sans connaitre véritablement les raisons qui poussent les requins à attaquer les câbles sous-marins, peut-être les champs électromagnétiques émis qui pourraient les attirer, Google a décidé de protéger ses câbles sous-marins contre ces risques.

C’est ainsi que le géant de l’internet prévoit de protéger ses câbles sous-marins avec un revêtement de type kevlar, sans donner plus d’explication sur cette initiative.

Il faut préciser que la réparation de tels câbles est plutôt très onéreuse en raison la logistique à déployer et que le choix de prévenir plutôt que de guérir semble parfaitement légitime.

Google renforce les câbles sous-marin contre les attaques de requins
Google renforce les câbles sous-marin contre les attaques de requins

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTesla fait jouer la concurrence des Etats américains pour implanter son usine
Article suivantPebble Beach : une Ferrari 250 GTO vendue 38 millions de dollars !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here