Accueil » Technologie » CeBIT : la révolution 3D est en marche

CeBIT : la révolution 3D est en marche

Comme le montre de nombreux stands du CeBIT, notre quotidien proche sera révolutionné par la 3D, plus particulièrement par l’impression 3D et les robots.

Comme le prouve Le salon haute technologie CeBIT de Hanovre, notre futur quotidien sera révolutionné par la 3D.

Alors que la technologie de l’impression 3D existe depuis plus de 25 ans, ce n’est que ces dernières années que cette technologie arrive véritablement. C’est le fait que les brevets arrivent à expiration qui fait que de plus en plus de monde s’y intéresse.

Il est vrai que l’impression 3D est en train de révolutionner beaucoup de choses en devenant un outil précieux pour les créateurs, les ingénieurs, les architectes ou les chercheurs, que cela soit pour réaliser des prototypes ou des modèles.

« Nous serons à l’avenir capable de personnaliser des bagues et des chaussures et de les imprimer chez nous », déclare par exemple Sara Bonomi, de l’entreprise formlabs. De fait, l’impression va entrer de plain-pied dans notre quotidien.

« Si vous avez besoin d’une pièce de rechange ou d’un nouveau produit, vous pouvez soit le télécharger depuis une page internet, soit faire vous-même la maquette afin de l’imprimer sur votre propre imprimante 3D », s’enthousiasme Vitezslav Musilek, de l’entreprise tchèque be3D.

À ce rythme, la révolution 3D est pratiquement pour tout de suite.

À cela, il faut encore ajouter les robots. Comme le prouve le projet Robochop, d’imposants bras articulés qui travaillent des cubes de mousse à l’aide d’un fil chauffé pour former des meubles ou des sculptures, les robots vont également contribuer à la révolution 3D.

« Ces robots sont de mini-usines qui ne sont pas connectées au propriétaire de l’usine, mais à tout un chacun », explique Clemens Weisshaa, le co-concepteur de ce projet. « C’est ça qui va complètement changer dans les prochaines années : le logiciel permettra à l’utilisateur de prendre le contrôle de la machine sans avoir le bagage technique dont vous auriez normalement besoin si vous achetiez le robot ».

Dans cette logique de la révolution 3D à venir, on peut également imaginer une étape supplémentaire, celle des robots connectés aux imprimantes 3D. Par ce biais, ce genre d’association serait capable de transformer les maisons et écoles en labos d’ingénieurs ou en mini usine.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

L'utilisation de l'imagerie 3D permet d'identifier un très ancien un texte de l'Ancien Testament

De l’imagerie 3D pour identifier le plus ancien texte de l’Ancien Testament

Parce qu’il est calciné et écrasé, c’est grâce à l’imagerie numérique 3D qu’un manuscrit a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *