Des centaines de millions d’adresses Yahoo et Gmail vendues au plus offrant !

L’entreprise Hold Security rapporte un piratage d’envergure vu qu’il s’agit d’une importante faille de sécurité qui touchait les services de messagerie Yahoo, Gmail et Mail.ru. Le hacker a réussi à pirater de cette manière quelque 272 millions d’adresses mail !

C’est en Russie que l’affaire a démarré, lorsqu’un pirate a été repéré en train d’essayer de vendre des données personnelles d’utilisateurs à très grande échelle. Pas très prudente, cette personne a posté des messages sur plusieurs forums dans lesquels il se vantait du succès de son piratage, du vol de milliers de données personnelles associées aux comptes mail qu’il avait hackés. D’après l’agence Reuters, le pirate prétendait qu’il avait plus d’un milliard de données à vendre au plus offrant.

En fait, comme le rapporte Hold Security, « c’est quelqu’un qui avait besoin d’attention, et de félicitations ». De fait, tout a pu être racheté pour 1 euro symbolique. L’entreprise prise tout de même que « nous avons échangé son stock contre quelques commentaires positifs à son égard sur les forums ».

La firme de sécurité rappelle que de telles données sont une mine d’or pour les hackers. En effet, ces données peuvent être utilisées plusieurs fois avant que la victime se rende compte de quoi que ce soit. Alors qu’il s’agit d’un piratage d’une ampleur inégalée à ce jour, heureusement que cette affaire se termine bien pour tout le monde avec ces 272 millions d’adresses mail qui ne se retrouvent pas dans de mauvaises mains. Malheureusement, il est aussi bon de rappeler que tous les piratages ne se terminent pas toujours aussi bien.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa nouvelle Toyota Auris est encore plus attractive
Article suivantMultivers : chaque trou noir mènerait vers un autre univers

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here