Le Centre national du cinéma veut préparer ne riposte à l'arrivée de Netflix

La prochaine arrivée de Netflix en France crée des inquiétudes. Afin de promouvoir l’offre locale, le Centre national du cinéma et de l’image animée souhaite favoriser les offres françaises.

Cocorico oblige, la France ne compte pas si facilement se laisser faire face à l’arrivée de Netflix sur son territoire. C’est par l’entremise du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) qu’une contre-attaque se prépare.

Pour parvenir à créer un contrefeu à cette arrivée, le CNC veut lancer une initiative visant à aider les offres françaises. C’est dans ce sens que plusieurs responsables de services de vidéo à la demande ont été reçus pour des discussions au sujet d’une stratégie commune face à l’arrivée de Netflix.

À croire une information publiée par Les Echos, la stratégie retenue serait de s’appuyer sur les acteurs actuels que sont Orange (Dailymotion), Canal+, Allociné, FilmoTV et autres pour créer des synergies afin de séduire les Français par une offre locale. Grâce à l’éventail des intervenants, c’est un maximum de public qui est visé par une offre qui devrait s’étaler des films généralistes ou contenus plus ciblés.

Histoire de réellement faire avancer les choses, le Centre national du cinéma et de l’image animée pourrait mettre la main à la poche, une participation financière qui pourrait peut-être servir de déclencheur à cette contre-attaque.

Face à Netflix, le CNC veut favoriser les offres françaises
Face à Netflix, le CNC veut favoriser les offres françaises
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker