CERN : le LHC a repris du service

Le grand collisionneur de hadrons du CERN a repris du service mardi avec les premières collisions de protons depuis son redémarrage.

Le grand collisionneur de hadrons (LHC) du CERN, le plus grand et puissant accélérateur de particules du monde, un anneau creusé sous terre à cheval sur la frontière franco-suisse près de Genève, a permis de confirmer l’existence du boson de Higgs. Arrêté pendant deux ans pour une révision et une remise à niveau, il a été redémarré début avril.

Avant de pouvoir provoquer des collisions de 13 TeV (tera-électron-volts) qui constituent l’objectif de la deuxième phase d’exploitation du LHC, les installations sont progressivement redémarrées. C’est mardi que le CERN a indiqué que les collisions de protons ont repris, des collisions à basse énergie.

Le LHC va poursuivre sa séquence de redémarrage en montant progressivement la puissance, jusqu’à atteindre 13 TeV, une puissance encore jamais atteinte, une puissance qui près du double de l’énergie produite lors de la première phase d’exploitation.

Le redémarrage du LHC provoque une grande excitation au sein de la communauté scientifique. En effet, elle est impatiente de connaitre ce que l’accélérateur va permettre de découvrir cette fois. Leurs espoirs sont de percer d’autres mystères de l’univers.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentProject CARS : mieux que Gran Turismo et Forza Motorsport
Article suivantSFR : du Maroc à Madagascar

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here