CES 2015 : 900 exposants rien que pour l’internet des objets

Avec 900 exposants sur les 3 500 attendus, l’internet des objets sera la grande tendance du CES 2015.

C’est du 6 au 9 janvier 2015 que Las Vegas accueillera son salon CES 2015. Alors que ses portes n’ont pas encore ouvert, on sait d’ores et déjà que la grande tendance de cette édition sera l’internet des objets.

Alors que plus de 3 500 exposants sont attendus dans le Nevada, 900 seront là pour l’internet des objets, pour proposer des produits ou des services connectés et contrôlables depuis un PC ou un smartphone.

Hormis les exposants, plusieurs conférences sur le sujet sont à l’ordre du jour. Il est notamment prévu que Boo-Keun Yoon, le PDG de Samsung, et Brian Krzanich, celui d’Intel, s’expriment à ce propos.

Alors que l’internet des objets concerne autant la montre que la voiture connectée, cela passe aussi par la brosse à dents, le four et bien d’autres objets. Il est d’ailleurs estimé que ce seront près de 5 milliards d’objets connectés qui seront en circulation fin 2015 dans le monde, plus de 25 milliards à l’horizon 2020. Sur cette même période, rien que les objets connectés liés à l’automobile devraient être multipliés par dix en passant d’une projection de 372 millions en 2015 à 3,5 milliards en 2020.

Steve Prentice, vice-président et analyste chez Gartner, confie que « Le nombre d’appareils intelligents connectés va continuer à croître de façon exponentielle […] donnant aux choses intelligentes la capacité de détecter, interpréter, communiquer et négocier, d’avoir effectivement une voix numérique ».

Les CES 2015 va donc refléter cette grande tendance du moment.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentL’application BoutonDodo veut vous aider à vous endormir
Article suivantdiaoyudao.org.cn : un site pour raviver les tensions entre la Chine et le Japon

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here