Ces concept-cars qui vont marquer le Mondial

Le Mondial de l’Auto de Paris est l’occasion de voir les voitures de demain, mais aussi de découvrir les précurseurs du futur. citroen-ds-divine

Véritable vitrine de l’industrie automobile, le Mondial de l’Automobile de Paris est l’occasion de découvrir nos prochaines voitures. Plus que cela, les constructeurs jouent la carte du futur en profitant de l’occasion pour dévoiler des concept-cars qui ne préfigurent pas nos véhicules de demain, mais d’après-demain. mitsubishi-outlander-phev-s

C’est par exemple ainsi que DS, la filiale luxe de Citroën, présente son concept Divine. Avec des lignes tendues et une position de conduite basse, la silhouette de cette berline quatre portes est charismatique. Plus que cela, cette Divine compte incarner toute l’élégance à la française avec son aménagement intérieur qui est une rencontre de « grandes maisons », par exemple de Lesage pour les broderies et de Swarovski pour les cristaux.

Avec son Exalt, Peugeot compte pour sa part mettre en avant l’« art du voyage » avec une vision sublimée de la berline, un véhicule qui se veut un compromis entre utilisation, approvisionnement local, filière issue du recyclage, etc. Véritable hymne aux formes et aux idées, l’Exalt se veut fascinante à tous points de vue. peugeot-exalt

Avec son Outlander PHEV Concept S, Mitsubishi joue la carte du crossover hybride sportif. Pour ce concept-car, le constructeur japonais met en avant l’esthétisme avancé de son dynamique tout-terrain, mais aussi une conduite de plus en plus économe (2 litres/100 km) et silencieuse, sans oublier le raffinement tant intérieur qu’extérieur.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa Moto 360 est en rayon dès mardi prochain
Article suivantVol des données de 56 millions de cartes bancaires !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here