Accueil » Science » Ces milliardaires qui veulent révolutionner l’espace
SpaxeX en est à son sixième tir pour approvisionner la station ISS.

Ces milliardaires qui veulent révolutionner l’espace

La tentative, une nouvelle fois manquée de SpaceX, de récupérer le premier étage d’une fusée Falcon 9 est l’occasion d’évoquer tous ces milliardaires qui veulent révolutionner l’espace.

Elon Musk est un milliardaire qui s’est tout d’abord fait connaitre avec ses voitures électriques Tesla. Depuis que son autre société, SpaceX, ravitaille la Station spatiale internationale (ISS) avec sa capsule Dragon, il a aussi acquis une certaine notoriété dans l’espace. Mais maintenant qu’il tente de récupérer le premier étage de la fusée Falcon 9 après son lancement, en le faisant atterrir en douceur sur une barge dans l’Atlantique, il est en passe de vouloir révolutionner la course à l’espace.

Tout n’est pas encore au point pour SpaceX vu que la troisième tentative de récupérer le premier étage a échoué. La fusée a tout de même atterri au point prévu, mais trop violemment pour être réutilisée. Cela n’empêche pas Elon Musk de considérer que le taux de réussite de cette récupération sera de 80% d’ici la fin de l’année.

Alors qu’on a souvent tendance à ne parler que des agences spatiales américaine, européenne et russe, la réalité d’aujourd’hui est que l’industrie spatiale privée est en passe de révolutionner ce marché avec une certaine course au prix. Ainsi, si SpaceX réussit la récupération du premier étage de son lanceur, cela pourrait avoir un impact drastique sur la réduction du prix des coûts de lancement.

Après avoir utilisé des fusées, puis des navettes, les États-Unis se reposent sur les lanceurs russes pour envoyer des astronautes vers l’ISS et sur des entreprises privées pour le ravitaillement. Les coupes budgétaires ont lancé cette course à la baisse des prix.

Si on parle de SpaceX, il faut surtout ne pas oublier de préciser qu’Elon Musk n’est pas le seul milliardaire attiré par les étoiles. Ils sont plusieurs à s’intéresser au nouveau marché du tourisme spatial. En effet, vu que les prix sont en train de baisser, les vols seront abordables pour le grand public d’ici quelques années.

C’est ainsi que Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, a créé la société Blue Origin. Son objectif est d’utiliser sa capsule New Shepard pour envoyer des touristes dans l’espace, à 100 km d’altitude pour un vol suborbital qui offrira quatre minutes d’apesanteur. Lors d’une conférence de presse organisée le 7 avril dernier, il annonce d’ailleurs qu’il pourrait lancer les premiers tests en vol, non habité, avant la fin de l’année.

Le très médiatique Richard Branson, fondateur du groupe Virgin, est aussi en course en ayant créé Virgin Galactic. Après des débuts prometteurs, un vaisseau en phase de test s’est écrasé dans le désert californien, faisant un mort et un blessé grave. Ce drame a donné un sérieux coup d’arrêt à ses ambitions. Il devrait être temporaire vu que des centaines de personnes ont déjà pris des réservations pour un vol.

Paul Allen, cofondateur de Microsoft, a aussi son projet spatial. Via son entreprise Stratolaunch Systems, il développe le plus grand avion au monde capable de faciliter l’envoi de fret d’astronautes dans l’espace. Baptisé Thunderbolt, son lancement est prévu pour 2018.

Pour finir, on peut encore mentionner Jeff Greason, spécialiste des fusées et ancien employé d’Intel, qui a fondé XCOR Aerospace en 1989. Son intention est de se développer dans le tourisme spatial avec des vols tests de son Lynx prévus en 2015.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Elon Musk explique comment SpaceX va permettre la colonisation de Mars

SpaceX : Elon Musk explique ses idées de colonisation de Mars

C’est en déclarant que son intention est de « faire de l’humanité une espèce multiplanétaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *