Chine : pas d’anti-censure pour Apple

Alors que l’application FreeWeibo permettait de contourner la censure chinoise, Apple a décidé de retirer cette application pour obéir aux autorités chinoises.
La Chine impose la censure sur internet, ce n’est pas nouveau, y compris sur les réseaux sociaux. Pourtant, des solutions de contournement existent, par exemple l’application FreeWeibo qui permet d’accéder à l’intégralité de Weibo malgré la censure, l’équivalent chinois de Twitter.

Il est bien évident que ce genre d’application n’est pas bien vu des autorités de Pékin. D’ailleurs, c’est bien ce qui s’est passé sur l’App Store. En effet, à la demande express des autorités chinoises, Apple a retiré l’application FreeWeibo de sa plateforme chinoise, c’est ce que viennent de révéler les développeurs du programme.

Si les représentants d’Apple à Pékin n’ont pas voulu commenter ce retrait, cette action semble parfaitement cohérente avec la stratégie de développement d’Apple sur le marché chinois, une stratégie qui repose bien évidement sur de bonnes relations avec les autorités.

Il faut encore préciser que l’application FreeWeibo est toujours disponible et téléchargeable pour les appareils enregistrés et connectés aux App Store d’autres pays. Apple a en effet précisé que ce retrait ciblé a été fait pour « violation des lois locales ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook : bientôt de l’intelligence en plus
Article suivantFree Mobile : les secrets de la location de smartphones

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here