Le clavier virtuel SwiftKey passe à la gratuité

Alors que le clavier virtuel SwiftKey coûtait précédemment 3,99 dollars, il devient gratuit pour tout le monde.

Depuis son lancement en 2010, le clavier virtuel SwiftKey a fait du chemin en étant désormais disponible en 66 langues. Grâce à sa simplicité d’utilisation, il a su séduire de nombreux utilisateurs.

Outre le fait de pouvoir intuitivement glisser son doigt d’une lettre à une autre pour former des mots et des phrases, c’est également sa capacité à détecter les fautes qui a su séduire, comme le fait de pouvoir prédire ce que l’utilisateur est en train de rédiger.

C’est dans l’optique de toucher de nouveaux utilisateurs que SwiftKey a donc décidé de dorénavant proposer gratuitement son clavier virtuel.

Avec le fait qu’iOS 8 autorisera enfin les claviers virtuels tiers, c’est également un nouveau segment qui va s’ouvrir à SwiftKey alors que sa solution était pour le moment réservée à Android.

Afin de ne pas frustrer tous les utilisateurs qui ont payé pour le clavier virtuel, SwiftKey a décidé de leur offrira un pack gratuit d’une valeur de 4,99 dollars.

clavier-virtuel-swiftkey-passe-gratuite

Flow

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPublicité : les utilisateurs Facebook auront accès à leur profil publicitaire
Article suivantOculus VR se renforce en engageant Jason Rubin

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here