Concurrence déloyale : la Russie condamne Android

La Commission européenne n’est pas la seule à se préoccuper de l’abus de position dominante de Google. La Russie vient d’épingler le système d’exploitation mobile Android.

Les fabricants de terminaux Android doivent préinstaller un ensemble d’applications Google, dont le moteur de recherche, pour avoir le droit de donner accès au Play Store. Pour le moteur de recherche Yandex, cette pratique s’apparente à une distorsion de la concurrence et a, de ce fait, porté plainte contre la firme de Mountain View.

Alors que la Commission européenne planche aussi sur l’abus de position dominante de Google avec une enquête qui dure depuis de nombreuses années, la Russie n’a pas trainé dans ses démarches.

Les autorités russes de la concurrence viennent en effet de trancher l’affaire en accusant Google d’être dans l’illégalité en imposant aux constructeurs de terminaux Android l’installation de Google Search.

En vertu de la décision de justice prononcée par la Russie, Google pourrait être condamné à ne plus imposer l’installation d’autres services pour proposer l’accès à Google Play aux constructeurs d’appareils Android, et pourrait également être condamné à des pénalités financières pouvant atteindre jusqu’à 15% des revenus de l’entreprise américaine en Russie au cours de l’année 2014.

La diligence de la Russie pourrait donner des idées à la Commission européenne, mais également à d’autres régions du monde, comme en Chine où le moteur de recherche Baidu est confronté au même problème que Yandex.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité